Articles

Conseils diététiques pour la maladie de Crohn : FODMAP et au-delà. (2020)

Image
  Figure : phénotypes de la maladie de Crohn. Source : Crohn’s disease. The Lancet (2012) La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin, progressive et destructive, qui peut impliquer n'importe quelle partie du tractus gastro-intestinal. Il a été supposé que différents types de régimes alimentaires pourraient améliorer les symptômes gastro-intestinaux chez les patients atteints de la maladie de Crohn. L'objectif de cette revue a été de clarifier l'efficacité et les indications d'un régime pauvre en "oligo-, di-, mono-saccharides et polyols fermentescibles" (FODMAP) chez les patients atteints de la maladie de Crohn et d'analyser plus avant les données disponibles sur d'autres types de régimes. Les bases de données PubMed, Cochrane Library, EMBASE et WILEY ont été examinées pour les publications pertinentes concernant l'effet des régimes alimentaires sur les patients atteints de la maladie de Crohn. Cette recherche a i

Biodiversité, règne fongique et thérapeutique : les champignons constituent-ils une nouvelle source de composés anti-inflammatoires ? (2005)

Image
    L’inflammation est un processus réactionnel de l’organisme destiné à le protéger des agressions aussi bien infectieuses que physiques ou chimiques. Réaction de défense, l’inflammation peut parfois évoluer de façon anormale et déclencher des pathologies telle la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn ou l’asthme par exemple. Si de nombreux traitements anti-inflammatoires existent actuellement sur le marché, leurs effets indésirables notoires, l’absence d’amélioration significative chez certains patients dits « résistants » ainsi que le coût élevé des derniers médicaments commercialisés justifient la poursuite de la recherche de nouveaux principes actifs. Parmi les pistes d’étude envisagées, les produits naturels ont suscité un véritable engouement au cours de ces dernières années et le règne fongique constitue l’une des sources les plus riches et les moins exploitées de molécules actives. Les auteurs ont donc recherché les champignons pour lesquels une activité anti-inflammato

Les acides gras à chaîne courte dérivés du microbiote intestinal protègent contre la progression de l'endométriose (2021)

Image
  La majorité des femmes présente un reflux menstruel et une partie de leur menstruation remonte dans les trompes vers la cavité abdominale. C'est ce que l'on appelle une menstruation rétrograde. Certaines femmes sont incapables d'éliminer ce sang menstruel qui finit par s'implanter et former des lésions d'endométriose. Dans le monde actuel, environ 196 millions de personnes souffrent d'endométriose, une maladie douloureuse dans laquelle du tissu endométrial (qui tapisse normalement l'intérieur de l'utérus) s'implante et prolifère ailleurs, notamment sur les surfaces péritonéales abdominales (péritonéal est un adjectif qui sert à qualifier quelque chose qui concerne le péritoine ou la membrane intérieure de l ' abdomen . Le péritoine est une membrane séreuse continue, d'une surface estimée à un mètre carré, formée par une couche simple de cellules épithéliales , qui tapisse l' abdomen , le pelvis et les viscères , dél

Recherche